Renseignements sur la formation

La santé mentale et le bien-être chez les membres de la profession juridique

La santé mentale et le bien-être chez les membres de la profession juridique

Bienvenue au cours La santé mentale et le bien-être chez les membres de la profession juridique, un programme national d'auto-apprentissage conçu pour offrir aux juristes, aux juges et aux étudiants et étudiantes en droit une formation, un soutien et des ressources pour les aider à comprendre les problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Dans ce programme, vous acquérez des connaissances sur les troubles de l'humeur, leurs causes, symptômes et options de traitement en vue de favoriser des stratégies positives de prévention, des stratégies de traitement et de rétablissement en cas de dépression, d'anxiété, de toxicomanie et de stress, de modifier les comportements et les attitudes de stigmatisation ainsi que leurs effets, et d'offrir du soutien et des ressources pour regagner et maintenir le bien-être.  Toutes ces notions sont formulées spécifiquement et personnalisées aux besoins et aux enjeux des professionnels juridiques et de leurs familles.

Le programme La santé mentale et le bien-être chez les membres de la profession juridique de droit a été créé à la suite d'un partenariat proactif et dynamique entre l'Association du Barreau canadien, la Société pour les troubles de l'humeur du Canada et Cause pour la cause de Bell. Ces commanditaires, ainsi que les créateurs du programme, espèrent non seulement que les participants enrichiront leurs propres connaissances de ces enjeux, mais contribueront également à bâtir une culture de bien-être et de prise en charge de soi dans l'ensemble de profession juridique au Canada.

Après avoir terminé ce cours, vous serez en mesure de :

  1. reconnaître les signes et les symptômes associés aux problèmes de santé mentale et de toxicomanie;
  2. décrire la stigmatisation, à la fois de manière générale et en lien avec la profession de droit;
  3. donner un aperçu des options de traitements disponibles et d'autres ressources;
  4. discuter de stratégies proactives et d'adaptation pour les personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de toxicomanie.

Le projet a été financé par une subvention illimitée à l'éducation de la Société des troubles de l'humeur du Canada, Bell Cause pour la cause et l'Association du Barreau canadien.

Le programme a reçu l’agrément dans toutes les régions du Canada.

  • Déontologie/professionnalisme à Terre-Neuve = 3 crédits d’heures
  • Déontologie/professionnalisme au Nunavut = 4 crédits d’heures
  • Déontologie/professionnalisme dans les autres provinces et territoires = 6 crédits d’heures*

*Avis aux juristes du Manitoba : vous devez effectuer ce test afin que le programme soit admissible aux fins de formation continue sous la catégorie des « études personnelles ».

Inscription à un cours

Vous avez demandé de vous inscrire aux cours d’ÉMC/DPC suivants :

La santé mentale et le bien-être chez les membres de la profession juridique

MDcme (au nom de ses partenaires du consortium) protège la confidentialité des renseignements personnels et de tout autre renseignement concernant les personnes inscrites au cours. MDcme ne divulguera pas de renseignements personnels permettant de vous identifier à une tierce partie sans votre consentement, sauf si de tels renseignements doivent être communiqués à l'organisme ou aux organismes chargés de l'accréditation de ce cours pour les crédits de formation continue. MDcme recueille et examine toutes les données du cours (inscription, statistiques d'achèvement du cours, prétest et post-test, et sondage sur la satisfaction) pour déterminer si un cours répond aux besoins d'apprentissage des participants. Les données sont examinées afin d'améliorer les cours actuels et d'orienter l'élaboration des cours à venir. Si un rapport d'évaluation est fourni à une tierce partie, toutes les données sont résumées, sans contenir de renseignements permettant d'identifier les participants. Étant donné l'importance et l'incidence possible de certains cours, les données d'évaluation peuvent être présentées et (ou) publiées dans des documents de recherche universitaires. À nouveau, ces données sont toujours résumées, sans contenir de renseignements permettant d'identifier les participants.

Par moment, un organisme collaborateur/partenaire participant à un cours peut demander des données individuelles sur les participants tirées des sondages prétest et post-test ou du sondage d'évaluation afin d'améliorer la qualité ou de servir aux recherches éducatives. Ces données seraient dépersonnalisées, donc non associées à des renseignements permettant d'identifier une personne, comme son nom, sa profession, sa ville.

Si un organisme collaborateur/partenaire en fait la demande :

Acceptez-vous que vos renseignements personnels dépersonnalisés et tirés de sondages prétest et post-test ou du sondage d'évaluation soient divulgués afin d'améliorer la qualité ou de servir aux recherches éducatives?

Consentez-vous à la publication de votre nom et de votre ville de pratique si elle est requise par un organisme participant?


×

Vous devez avoir un compte MDcme.ca et être connecté pour vous inscrire à ce cours.